Créer un site gratuitement Close

Accueil

Bismillahir rahmanir rahim

 

La sorcellerie et les djinns occasionnent de nombreux problèmes de santé. Ces maux d’origine mystique ne fonctionnent pas selon les règles naturelles que connaît la médecine. Ca peut être des douleurs à l’origine inconnue, des maladies connues mais dont le déclenchement est anormal, des maladies inexplicables qu’on a seulement pu observer, voire nommer et classer. Les traitements médicaux face aux maladies mystiques sont inefficaces mais peuvent toutefois en atténuer les symptômes.

 1 Ulcères, problèmes digestifs

La sorcellerie mangée consiste en des gouttes qu’on met dans la nourriture et la boisson, puis elle se reconstitue dans le ventre comme de la glu et se colle aux parois de l’estomac ou des intestins. Cela peut être n’importe où depuis l’œsophage jusqu’à l’anus. L’organisme détecte un corps étranger et essaye de l’éliminer, d’où des aigreurs ou brûlures pouvant aller jusqu’à l’ulcère, accompagnées éventuellement de ballonnements, constipations ou diarrhées.

Médicalement, les ulcères s’expliquent essentiellement par la consommation excessive de piment ou d’alcool, et se résorbent dès qu’on évite ces produits, comme une plaie qui se referme dès qu’on cesse de la gratter.

 2 Psoriasis

Des boutons, eczéma ou cicatrices apparaissent dans le corps, souvent dans les jambes, parfois avec des démangeaisons, du pus, des saignements, puis évoluent ou se déplacent. Pas de traitement efficace ni d’explication aucune. C’est une maladie due uniquement à un contact physique avec la sorcellerie, le plus souvent on a marché dessus. Il arrive que sur la tête cela provoque une perte de cheveux. Il arrive que dans la bouche cela provoque des plaies dans la bouche.

 3 Plaies ouvertes

Voilà un phénomène qui défie toutes les connaissances médicales : des plaies qui apparaissent spontanément, parfois suite à un petit choc ou une morsure de bête, qui se creusent et s’étalent, pouvant aller jusqu’à l’os, et qui durent des années, résistant à toutes les thérapies. Une maladie due uniquement à la sorcellerie et djinns.

 4 Kéloïdes

A la moindre écorchure, la personne développe une cicatrice énorme qui ne part plus. Avec les années, son corps devient horriblement cicatrisé. On dit : c’est une maladie typique aux africains, rare, aux formes variées ; tout ce que nous voyons est que les cellules en cicatrisant ne cessent de se reproduire.

 5 Tuberculose, coco, drépanocytose, ceinture, fièvre typhoïde

Autant de maladies inconnues en Occident et de nombreux patients que nous avons eus et qui étaient atteints de sorcellerie et qui ont trouvé la guérison. Pour la drépanocytose, nous avons eu des patients dont tous les symptômes ont disparu mais nous n’avons pas refait les tests sanguins pour vérifier le changement.

 6 ImpuissanceMédicalement, cela peut s’expliquer par le diabète, des antidépresseurs puissants, des médicaments contre des graves maladies comme le cancer, ou autrement par des facteurs psychologiques : mais il faut une bonne dose de déception, frustration, colère, dégoût ou traumatisme pour qu’un homme ne puisse plus avoir des rapports avec sa femme ou une femme. Notamment, si l’homme perd son érection quand il approche de la femme, ou qu’il peut avoir des rapports avec une femme et pas l’autre, il devient clair que le problème n’est pas médical.  7 Stérilité

Nous avons eu de nombreuses femmes qui sont tombées enceintes après notre traitement ; c’est en fait un domaine où nous avons un grand taux de réussite. Elles sont presque toutes passées par la médecine : pour certaines tout est normal ; pour d’autres il y a eu des fibromes, trompes bouchées ou ovaires fatigués ; d’autres encore ont fait des FIV. Je n’ai pas vu d’explication médicale à la stérilité d’une femme dont le cycle fonctionne normalement. Notons que cette sorcellerie est souvent accompagnée de règles douloureuses aux ovaires et lombaires, des fois en dehors des règles.

Nous avons aussi des cas de stérilité masculine, mais c’est plus rare puisque dans la logique de la sorcellerie c’est la femme qu’on cherche le plus souvent à atteindre en la rendant stérile. Mais des hommes n’ayant pas du tout de spermatozoïdes, ou peu, ou pas assez mobiles, ce constat médical n’est pas accompagné d’explication ni de solution.

Des fois un embryon se constitue mais ne survit pas.

 8 Arrêt des reins, cancer, hémophilie

Hélas il est possible de provoquer quasiment tout problème de santé avec la sorcellerie. Même si la maladie est connue, mais son déclenchement est inhabituel, et ce sont des maladies qui n’ont pas de traitement de toute façon, si ce n’est de stopper sa propagation, de limiter ses effets ou de remplacer l’organe déficient. Quand on retire la sorcellerie, il est possible que la maladie disparaisse d’elle-même (insuffisance rénale) et il arrive qu’elle suive son cours car c’est un processus biologique qui est lancé (cancer).

 9 Troubles mentaux, folie

Comment une personne parfaitement saine peut-elle devenir folle ? A moins d’un choc émotionnel terrible, cela est incompréhensible. De même les troubles de comportement : peur, déprime, colère et agressivité, perte de concentration et de mémoire, ne sont pas compréhensibles à moins d’expériences douloureuses traumatisantes. Lors d’une conférence avec un psychiatre, il est apparu que les symptômes de ses patients sont exactement les mêmes que les nôtres : nous traitons les mêmes personnes, sauf qu’à leur niveau, on n’a pas d’explication concernant l’origine, le fonctionnement et l’évolution de la maladie ; on n’espère pas la guérison mais juste la stabilisation du cas. Par la grâce de Dieu nous avons de nombreuses personnes totalement guéries, mais les traitements des cas de folie totale sont souvent longs : il faut être persévérant jusqu’à ce que la conscience revienne.

 10 Enfants handicapésUne forte fièvre de la femme enceinte peut « griller » le cerveau du fœtus et handicaper l’enfant ; la trisomie 21 produit des enfants handicapés physiques et mentaux. En dehors de cela, les naissances handicapées, ou handicaps apparaissant peu après la naissance ou dans les premières années de l’enfant sont difficiles à expliquer par la médecine (mis à part la contamination par produits toxiques). Il arrive qu’on gâte l’enfant par la sorcellerie à la femme enceinte ; il arrive qu’à la conception le sperme du djinn se mélange à celui de l’homme ; il arrive que des enfants soient sacrifiés à des djinns et perdent leur force et leurs capacités mentales. Nos traitements dans ses situations produisent certaines améliorations – qui sont toujours précieuses pour un enfant handicapé - mais on n’espère une guérison totale

que si l’enfant était sain auparavant puis a eu la maladie. Pour les handicapés de naissance, le mal est irréversible mais on soigne la mère pour que les prochains enfants soient sains.

 11 Douleurs, lourdeurs et paralysies

La sorcellerie et les djinns peuvent provoquer des douleurs persistantes dans toute partie du corps, qui peuvent empêcher la personne d’étudier ou de travailler, sans cause physiologique apparente. Des fois ce sont des lourdeurs dans un membre et une faiblesse, et des fois une paralysie d’un membre, ou de la moitié du corps ou du visage.

Les maux de tête peuvent être dus à un manque de boisson : assurez-vous que la personne boit suffisamment. Les douleurs de reins viennent d’une activité physique épuisante ; si tel est le cas, conseillez à la personne des abdos et de la gymnastique car cela fortifie les reins et le dos et améliore la résistance à l’effort.

 Autres critères de sorcellerie et djinns

La sorcellerie vise essentiellement les blocages dans la vie : travail, argent, mariage, enfantement, études, etc. et les problèmes de santé sont des conséquences collatérales, mais il arrive que la santé soit la cible même de la sorcellerie. Hormis cela, la sorcellerie provoque des rêves spécifiques qui permettent une certitude du diagnostic :

Poursuite = blocage

Chiens, corps habillés = djinns

Bœuf, agression par une personne = sorciers

Serpent = djinn, sorcier ou sorcellerie par des nœuds

Eau = sorcellerie dans l’eau

Monter, descendre, être en hauteur, tomber= sorcellerie dans une hauteur

Morts, tombes, funérailles= sorcellerie dans un cimetière

Voitures, véhicules, voyage= sorcellerie avec la trace des pas

Feu ou braise= sorcellerie dans le foyer du feu ou avec du feu

Poisson = sorcellerie dans un hameçon jusqu’à ce qu’un poisson la mange

Enfants, bébés (pour les femmes) = sorcellerie avec des habits intimes

Sang (pour les femmes) = sorcellerie avec le sang des règles.

Rapports sexuels fréquents ou anormaux=djinn envoyé pour bloquer le mariage, la vie conjugale ou l’enfantement.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site